lolahahfdsfdsf - Page 2


AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aller à la page : Précédent  1, 2


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:28


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>xsads</b>
<span class='inner'>dsa</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:28


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>xsads</b>
<span class='inner'>dsa</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:29


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>xsads</b>
<span class='inner'>dsa</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:29


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>xsads</b>
<span class='inner'>dsa</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:30


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>xsads</b>
<span class='inner'>dsa</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:37


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>xsads</b>
<span class='inner'>dsa</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:38


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>dsadasd</b>
<span class='inner'>ASas</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:40


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>dsadasd</b>
<span class='inner'>ASas</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 15:59


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>dsadasd</b>
<span class='inner'>ASas</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 16:07


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>dsadasd</b>
<span class='inner'>ASas</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 16:19


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>sad</b>
<span class='inner'>dsad</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 16:32


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>yo les bitchs</b>
<span class='inner'>vous êtes pas belle</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 17:24


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>sad</b>
<span class='inner'>dsad</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 19:03


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>yo les bitchs</b>
<span class='inner'>vous êtes pas belle</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 19:03


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>oui oui</b>
<span class='inner'>je suce pour 5$</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 19:03


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>aimez-moi</b>
<span class='inner'>ou allez vous faire enculer</span></div>


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
avatar


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans
pnj
pnj


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans



drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw.
et j'ai : vingt-cinq ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vi-fotest.forumactif.com
En savoir plus


Dim 12 Mar - 19:04


drew j. keynes
don't judge my story by the chapter you walked in on

t'es l'résultat d'une baise non consentante. autrement dit, ta mère est tombée enceinte de toi après s'être faite violer et il était trop tard pour envisager l'avortement lorsqu'elle a apprise cette terrible nouvelle ∞ de ce fait, elle ne t'a jamais vraiment aimé et t'a toujours perçu comme un monstre, lui rappelant - à chaque fois qu'elle posait les yeux sur toi - l'ordure qui a abusé d'elle ∞ elle a préféré te garder plutôt que d'te shipper en adoption, va savoir pourquoi. probablement pour sauver les apparences ∞ t'as eu une enfance merdique, ta mère n'ayant jamais un putain d'rond sur elle pour subvenir convenablement à tes besoins. faut dire qu'elle foutait l'trois quart d'son salaire de crève-faim dans son nez ∞ du coup, t'as dû t'débrouiller tout seul et t'es vite devenu indépendant. à sept ans tu préparais toi-même ton putain d'goûter et tu savais déjà comment fonctionnait la machine à laver ∞ l'adolescence a été rough - surtout pour ta mère, by the way. tu t'embarquais toujours dans des plans douteux et tu traînais avec des gens peu fréquentables la plupart du temps ∞ ça a duré un p'tit moment, jusqu'à c'que ta propre mère t'foute dehors de chez toi. une amie t'a hébergé et t'a offert une chambre dans son appart' miteux, mais t'es parti en voleur quelques jours plus tard. d'ailleurs, tu n'l'as jamais revu - ni elle, ni ta mère ∞ tu t'es rendu à la gare de philadelphie et t'as pris un allé simple pour boston. t'as entendu dire que ton violeur de père vivait là-bas et tu t'es fait la promesse d'le retrouver pour lui arranger l'portrait ∞ t'as su t'démerder rapidement quand t'es arrivé dans la capitale du massachusetts. t'as fait connaissance avec des gens qui t'ont aidés et t'es parvenu à payer tes factures en tatouant chez toi à tes heures perdues ∞ ce n'est que cinq ans plus tard - soit à vingt-deux ans - qu'tu perces enfin dans l'domaine d'la modification corporelle. un business man t'a pris sous son aile lorsqu'il a vu tout l'potentiel et l'fric qu'tu pouvais lui apporter en tatouant pour lui ∞ aujourd'hui, tu bosses encore pour lui à son shop comme si t'étais sa bitch, mais tu t'en bats les couilles. pourvu que l'cash rentre pour qu'tu puisses t'défoncer la gueule l'soir venu... le reste, t'en as rien à chier


title here
insert cliche or stolen form tumblr quote here

si on devait choisir un seul et unique mot pour t'définir, ce serait - sans aucun doute - arrogant. tu transpires l'insolence, si bien qu'on pourrait dire qu'elle te sort carrément par les pores de peau ∞ et que dire d'ta vulgarité... un juron par-ci, un juron par là ! mais si ce n'était qu'ça... en fait, ce n'sont pas les blasphèmes que t'utilises pour ponctuer tes phrases le problème, c'est surtout la grossièreté que t'empruntes pour exprimer tes pensées les plus obscures ∞ t'as toujours été un brin colérique et irritable. on pourrait mettre ça sur la faute d'ton instabilité émotionnelle dû à ton passé chaotique, mais, peu importe les excuses, tu t'emporteras toujours pour un rien ∞ par contre, s'il y a bien un truc qu'on n'peut pas t'enlever, c'est ton honnêteté. même que, parfois, t'es peut-être un peu trop franc. au moins, les gens qu'tu fréquentes ont toujours l'heure juste avec toi ∞ t'es pas l'genre de type qu'on croise fréquemment dans les boîtes de nuit ou les bars - même s'il t'arrive d'y aller d'temps en temps - mais tu n'peux pas nier ton côté fêtard. t'es toujours partant pour boire un coup et, ce, avec pas mal n'importe qui ∞ avec l'métier que t'exerces et l'domaine dans lequel tu passes l'plus clair d'ton temps, tu n'as pas vraiment l'choix d'conserver une bonne ouverture d'esprit. bon, pour toi, ce n'est pas vraiment un problème et disons que t'es plutôt mal placé pour juger qui qu'ce soit ∞ la routine t'as toujours profondément emmerdé et rester trop longtemps au même endroit également. du coup, t'es un aventureux dans l'âme. te perdre dans l'bois, respirer l'air frais et entendre les feuilles craquées sous tes pieds, ça t'aide à t'calmer et t'recentrer ∞ t'es impulsif à souhait, autant dans tes actions qu'dans tes paroles. même si tu n'avoueras probablement jamais avoir eu tort, il t'arrive parfois d'regretter tes élans incontrôlables ∞ si ta franchise est incontestable, en revanche tu n'sais clairement pas comment livrer une vérité. trop direct et cru, tu n'passes pas par quatre chemins pour dire c'que tu penses. au risque qu'on t'traite d'sans coeur


relationship
damn bitch, repace ur chap stick w/ a glue stick & stfu

You ∞ You ∞ You


Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 84
Bonjour ! Je suis : drew - et j'parle pas d'drew barrymore, btw. et j'ai : vingt-cinq ans
Code:
<div class='realTime_alert' style='display: block; background-image: url();'><span class='close'>×</span><b>jk</b>
<span class='inner'>j'vous aime aussi</span></div>


En savoir plus


Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2



Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Veritas & Illusio test ::  :: Corbeille+


Sauter vers: